Association Soleil Rouge, Maisons des Associations - 6, rue Berthe de Boissieux- 38000 GRENOBLE info@soleilrougeclowns.fr 04 76 76 63 99

Soleil Rouge

lieux d’intervention

A l’Hôpital Couple – Enfant du CHU de Grenoble

SoleilRouge_046Depuis juin 2002,les clowns interviennent chaque semaine en duo dans les services de pédiatrie. En 2013 deux duos de clowns sont présents tous les mardis et jeudis, pour visiter 8 services, ce qui représente plus de 200 journées d’intervention par an.

  • Hôpital de jour (oncologie, médecine et chirurgie ambulatoires)
  • Urgences (consultations et hospitalisation)
  • Pédiatrie polyvalente
  • Soins externes
  • Immuno-hémato-oncologie
  • Réanimation et surveillance continue
  • Chirurgie
  • Médecine Physique de Réadaptation… et bien sûr, dans le hall d’accueil, les salles d’attente des consultations et de radiologie…

La venue des clowns, reste un événement mais leur présence régulière permet de tisser des liens importants avec le personnel soignant et les patients. Les jeunes patients hospitalisés pour une longue durée attendent chaque semaine la visite des clowns et leur prestation artistique. Le partenariat avec l’équipe soignante est primordial. Chaque entrée des clowns dans le service est précédée d’une transmission d’information par l’équipe médicale. Les indications données par les soignants sur l’âge, l’état médical et psychologique des enfants permettent aux clowns d’adapter leurs interventions aux différents patients. L’association exige des clowns qu’ils respectent strictement le secret médical et un code de déontologie spécifique.

Des clowns auprès des personnes âgées, à l’EHPAD de la Providence:

envieDepuis décembre 2014, un duo de clowns de Soleil Rouge intervient chaque mois auprès des résidents de l’EHPAD de la Providence à Corenc, à la demande de l’association EnVie. (Association des familles des résidents de la Providence)

L’intervention se déroule sur une journée après une entrevue avec la psychologue ou la cadre de santé. Les clowns rendent visite en priorité à ceux qui ne peuvent plus quitter plus leur chambre ou qui ne sortent que très rarement et ne bénéficient pas des  animations proposées par l’établissement. Ils se rendent également dans l’unité de psychogériatrie qui accueille une douzaine de résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’autres démences.

Les clowns rencontrent évidemment aussi les résidents dans les couloirs, à la salle à manger, dans le salon, à l’accueil… Leur passage est l’occasion de créer un moment festif et les rires vont bon train quand Beubi s’assoit sur les genoux d’une résidente « qui le mettrait bien dans son lit si elle avait quelques années de moins » ou quand Mozzarella répète sa scène de théâtre préférée et déclame une déclaration d’amour en perdant ses talons aiguilles.

Mais c’est aussi souvent l‘émotion qui est au rendez-vous: quand Suzanne qui parait dormir, affaissée dans son fauteuil, se balance au rythme de l’accordéon, puis ouvre les yeux, se redresse, entre en jeu avec Beubi, échange quelques mimiques avec lui, lui prend la main et le fait danser, les yeux des témoins de la scène s’embuent… Le jeu est encore présent, à portée de clown…Le clown est un être d’émotions et d’imaginaire qui entre facilement en relation, y-compris avec ceux qui ont perdu tout ou partie de leurs capacités de communication verbale. Il est aussi celui à qui tout arrive, il ne se moque pas, mais permet à ceux qu’il rencontre de se moquer de lui. Il transforme tout en jeu, y-compris un refus : un « ah non ce n’est pas le moment! » peut devenir support de jeu, être transformé sans être nié, et finalement permettre la rencontre. Il se permet la colère, l’enthousiasme débordant, la bêtise la plus profonde… et le rien. Il vit dans l’instant et chaque instant lui est tout neuf.


Maison d'accueil Le Champ-Rond, Saint-IsmierA la Maison d’accueil spécialisée  » Le Champ Rond  » à Saint Ismier

De juillet 2005 à mars 2010, en partenariat avec la direction et les équipes soignantes du Champ Rond, les clowns sont intervenus une à deux fois par mois auprès d’une quarantaine de résidents polyhandicapés. Ces interventions demandent de développer des prestations artistiques particulières alliant le toucher, le son, le visuel pour s’adapter aux personnes mal-entendantes, mal-voyantes ou présentant des symptômes d’autisme. Les spectacles sur-mesure ont lieu dans les chambres pour ceux qui ne peuvent quitter leur lit, ou dans des salles où plusieurs résidents sont regroupés.


IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers)

Soleil Rouge intervient à la demande de formateurs d’IFSI (St Egrève, Grenoble, Annecy, …). Ces rencontres permettent d’évoquer l’expérience des clowns avec de futurs professionnels, de les sensibiliser au mode d’intervention des clowns, et de partager autour d’une vision plus complète du patient hospitalisé.

Séminaires et conférences

A la demande de médecins ou d’associations de soignants, les clowns témoignent de leur expérience dans le cadre de colloques. Unité douleur du CHU de Grenoble : Réseau ANAIS : journée nationale sur la prise en charge de la douleur non médicamenteuse

Ailleurs

L’association répond ponctuellement à des demandes émanant d’établissements spécialisés. L’expérience du travail en milieu hospitalier renforce les capacités des clowns à s’adapter à leur public, et l’expérience des spectacles pour d’autres publics vient nourrir les interventions à l’hôpital. Chaque intervention est définie avec les organisateurs (Contenu, durée, spécificité du public).

  • Fête de Noël à l’hôpital de jour de Coublevie (enfants autistes et psychotiques)
  • MAS de Saint-Egrève (adultes polyhandicapés)
  • INJS de Cognin (enfants mal-entendants)
FacebookTwitterGoogle+Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *